Comment surmonter la procrastination et commencer à faire ce qui compte vraiment.


Avant de pouvoir résoudre le problème de la procrastination, nous devons comprendre c’est quoi la procrastination.


Procastiner vient du latin pro - en avant - et castinus - du lendemain - ce que l'on pourrait traduire comme le fait de remettre les choses au lendemain.


Il y a quelques raisons fondamentales :



Se sentir dépassé par une situation.


Abandonner l'espoir qu'une situation puisse être modifiée ou affectée.


Peur d'échouer.


Trop "occupé" pour faire les choses vraiment importantes.


Impossibilité de prendre une décision.


Surmené, fatigué.


Vous voulez éviter un travail que vous n'aimez pas.


Chacun de ces facteurs peut être réduit au principe plaisir/douleur qui dit que nous faisons des choses pour avoir du plaisir et pour éviter la douleur.


Il peut être moins difficile de surmonter la procrastination si vous suivez les méthodes

ci-dessous.

Commencez à faire les choses qui comptent, et larguez les bagages excédentaires de votre liste de choses à faire qui ne servent qu'à vous alourdir :

Procrastinateurs, vous allez adorer !


Prenez 20 à 30 minutes pour faire cet exercice rapide de planification des objectifs.

Notez tous vos objectifs dans une ou plusieurs de ces catégories : carrière, éducation, relations, finances, physique, état d'esprit, créativité, spiritualité, service public, voyages, loisirs et autres.

Une fois que vous avez votre liste, réduisez-la à vos dix premiers objectifs, puis à vos cinq premiers, et enfin à vos trois premiers.

Faites cela en vous demandant : "Puis-je vivre sans cela ?"

Laissez vos objectifs moins importants en sommeil sur une liste de "peut-être" que vous pourrez vérifier à nouveau dans quelques mois. Concentrez-vous d'abord sur les tâches importantes.

Supprimez ou déléguez de votre liste de choses à faire celles qui n'ont pas de rapport avec vos 3-5 principaux objectifs.


Dites simplement "bye bye". Et ne vous retournez pas !

C'est important pour une meilleure gestion du temps, car avec un temps limité, il est important de ne faire que les choses qui comptent le plus, mais pas toutes les tâches à accomplir.

Il est utile de lier mentalement (et par écrit) ces tâches à l'un de vos principaux objectifs ou valeurs. Cela vous aide à vous rappeler comment chaque tâche est liée à la situation globale.

Par exemple, "Garder une maison et un bureau propres et bien rangés me permet d'avoir l'esprit clair, ce qui est une chose à laquelle j'attache beaucoup d'importance.Cette clarté d'esprit me permettra de mieux travailler sur mes objectifs et de réduire mon anxiété".


En liant la tâche au plaisir de pouvoir penser clairement, j'ai maintenant une raison qui me motivera à agir.

Ce n'est pas une grande tâche. Cela ne devrait prendre qu'environ 10 à 15 minutes de temps de repos.


Faites d'abord les choses les plus difficiles et les plus importantes, puis passez aux choses plus faciles dans l'après-midi. Vous vous sentirez vraiment bien si vous faites cela.


Concentrez-vous sur ce point pour vous motiver à attendre de vérifier vos e-mails et autres jusqu'à ce que vous ayez terminé votre première grande tâche.

Planifiez votre semaine juste assez pour prévoir librement certaines des grandes choses que vous savez que vous voulez faire.


Parfois, la procrastination est due au simple fait qu'une tâche n'est pas prévue.

La mêlée de presse peut être une excellente méthode à essayer, pour vous permettre de bien planifier votre semaine.

Lorsque vous êtes fatigué ou peu motivé, faites une pause.

Ne soyez pas si dur avec vous-même en ce qui concerne le timing d'une tâche et vous n'essaierez plus de vous échapper par une procrastination aussi dure à l'avenir.


Reprogrammez simplement la tâche et remettez-vous sur la bonne voie plus tard ou demain.

N'oubliez pas non plus de vérifier si la tâche est en rapport avec l'un de vos objectifs. Reportez-vous aux points 1, 2 et 3 !

Nous nous mettons souvent sous pression pour effectuer certaines tâches plus souvent que nécessaire, comme le nettoyage, le rangement et la lessive, etc. Accordez-vous donc une pause et fixez-vous un calendrier pour ces tâches qui ne soit pas trop chargé.


Faites ce que vous avez à faire et laissez tomber l'idée que vous devez respecter un horaire parfait. Vous avez déjà entendu parler de l'inventaire "juste à temps", c'est-à-dire de la gestion des tâches "juste à temps".

Nous procrastinons sur des tâches vagues et nébuleuses parce que nous n'avons pas d'instructions claires sur ce qu'il faut faire ensuite.

Prenez quelques instants pour réfléchir à la manière de décomposer une tâche plus importante et de la programmer dans votre calendrier par morceaux. C'est une bonne idée pour les moments où vous vous sentez dépassé.

Les décisions sont difficiles pour moi. J'aime utiliser la méthode "pour/contre" et attribuer des points.

Je vous recommande également d'obtenir l'aide d'un ami que vous savez capable de prendre des décisions.

Une fois que vous avez pris votre décision, décomposez-la en tâches et inscrivez le calendrier dans votre agenda.

Si vous avez perdu espoir, sachez que vous pouvez changer les choses.Libérez vous de la peur de l'échec. L'échec n'est qu'une expérience d'apprentissage.

Lentement et régulièrement, la course est gagnée. Un peu de travail chaque jour, c'est beaucoup sur une année.S'il le faut, il suffit de faire semblant de croire jusqu'à ce que cela devienne réel. N'oubliez pas que vous pouvez le faire !


En résumé


Il est inutile de lire cet article si vous ne prenez aucune mesure juste après l'avoir lu ! Voici donc un récapitulatif pour vous :


Connaissez vos objectifs et vos valeurs les plus importants.


N'accomplissez que les tâches qui contribuent à ces objectifs et à ces valeurs.


Reliez mentalement les tâches aux résultats agréables que vous recherchez.


Planifiez votre journée et votre semaine.


Faites-le, mais n'en faites pas trop. Reposez-vous quand vous en avez besoin.


Décomposez les tâches importantes.


Obtenez de l'aide pour prendre des décisions.


Croyez en vous !


Des bonbons et des farces !


Et maintenant, commencez par le premier de la liste, quels sont vos objectifs et quelles sont vos valeurs ?


Bon Mercredi!